L'entreprise > Notre métier

Le processus de compostage

 

Etape 1 : réception des déchets

La plateforme de compostage est équipée d’un pont bascule muni d’un système de pesée autonome fonctionnant avec un badge magnétique.
Le chauffeur réalise la pesée de son déchargement de façon autonome. Ce système assure une grande souplesse au niveau des heures de livraison, tout en nous permettant d’identifier précisément chaque livraison de déchets.

A la réception des déchets, le responsable du site contrôle leur qualité visuellement et estime la proportion de produits inertes. En cas de problème sur une livraison, vous en serez averti dans les 24 Heures.

Etape 2 : séparation déchets verts - bois énergie

Les déchets verts collectés possèdent deux valorisations possibles : La valorisation en amendement organique ou la valorisation en bois énergie. La valorisation en bois énergie est réalisée à partir de bois supérieur à 15mm. Cette partie est broyée par un broyeur lent pouvant broyer des souches entières afin d’être valorisées en chaudières. La partie de déchets verts n’entrant pas dans la catégorie bois énergie est transformée via les étapes suivantes expliquées ci-dessous.

 Etape 3 : broyage des déchets verts

Cette seconde étape est réalisée par un chantier de deux journées par semaine et permet de réaliser un premier mélange entre les déchets verts. Aussi, nous veillerons à mélanger au broyage les stocks de tonte riches en azote avec les stocks de branchages riches en lignine pour assurer une évolution homogène des andains lors du compostage.

Etape 4 : mise en andain des déchets verts mélangé avec des matières issues du traitement des eaux

Les andains de déchets verts sont alignés sur la plateforme et suivi par lots. Chaque andain possède un numéro de lot qu’il gardera jusqu’au criblage du produit fini. La technique de compostage en andain nous permet de retourner régulièrement le produit pour lui assurer une bonne oxygénation. Les andains sont retournés tous les 2 jours, et ce pendant les 2 premières semaines.

Un arrosage des andains est réalisé en cas de besoin avec l’eau stockée dans la lagune de rétention. L’incorporation de matières issues du traitement des eaux se fera à cette étape.

Etape 5 : relevé des températures

Les températures de chaque andain sont relevées chaque semaine. Ces relevés nous permettent de suivre l’évolution des fermentations par la fluctuation des températures. On peut atteindre des températures de près de 80° au cœur de l’andain. Cependant, il ne faut pas que la température dépasse 75° car on obtiendrait un phénomène de cuisson qui dégrade la matière organique. Les retournements permettent de réguler les températures pour qu’elles se stabilisent autour de 73°.

Etape 6 : fermentation

Après 3 semaines de fermentation active en andain, le produit est placé sur une aire de fermentation où il sera hygiénisé via un chargeur ou un retourneur d’andain. Cette hygienisation mécanique est réalisée toutes les 3 semaines. Cette technique permet de stabiliser la température au sein de l’andain et d’hygiéniser le produit. Cette fermentation thermophile dure environ 8 semaines.

Etape 7 : criblage du compost

Le compost est criblé suite à 3 mois de fermentation active. Le premier criblage se fait à une maille de 40 mm. Le produit passant est alors remis en andain pour maturer pendant 2 autres mois. Le refus repasse en tête du processus pour subir un nouveau broyage avec des déchets verts frais.

Etape 8 : Déclinaison des produits

Le compost est commercialisé auprès d’une clientèle d’agriculteurs et de professionnels du paysage. Les attentes sont différentes autant au niveau des critères biochimiques que de la granulométrie. Aussi, nous réalisons différents types de produits en fonction des besoins des utilisateurs finaux.

Calendrier lunaire
Dernier quartier
Jardiner avec la lune

Nos actus

Nos points de vente

Points de vente